Tous ensemble pour construire un monde juste et solidaire ! Contre-sommet Africain au G8 - 6ieme édition 
 
Sikasso 2007

Dossier de Presse

1. Contexte :

Le Forum des Peuples est un espace de renforcement du mouvement social malien et africain ; il est une partie intégrante du Forum Social Mondial.

Chaque année, les différentes organisations de la société civile malienne membres de la CAD Mali unissent leurs efforts et leurs idéaux de lutte pour agir en contre poids au sommet du G8 où se discutent, par les Chefs de Gouvernements des pays les plus riches, les questions engageant la vie de la planète toute entière.

Ce débat planétaire mené par ces riches du monde, cependant, fausse les enjeux puisque il ne se fait pas sur la base du respect d’une justice économique et sociale et enfonce davantage les pays pauvres dans la misère de leurs peuples et compromet leurs économies. Egalement dans ce débat ‘’planétaire’’, les règles du commerce équitable sont violées et d’immenses opportunités d’exploitations et d’abus des pays les plus pauvres se décident par et pour les pays les plus riches.

2. Historique – Editions précedentes

C’est en réaction à ce phénomène d’injustice et d’inégalité, qu’au fil des ans, les Peuples organisent la résistance en marge des sommets du G8. Ces formes de manifestation organisées par les forces progressistes du monde et reconnues sous l’appellation ‘’Forum des Peuples’’, se sont tenues respectivement :

  • Du 25 au 28 juin 2002 s’est tenue à Siby la première édition en réponse au sommet de Kananaskis dénommée « Kananaskis, village des peuples »
  • La deuxième édition dénommée le Forum des peuples « Consensus des Peuples face au consensus du G8 » a eu lieu à Siby du 31 mai au 03 juin 2003 en contrepoint au sommet de G8 à Evian, (France)
  • La 3ème édition, Forum des Peuples « De Siby à Kita, les peuples refusent la résignation » qui s’est tenue à Kita du 06 au 10 juin 2004 en contrepoint au sommet du G8 tenu à Sea – land en Georgie (USA)
  • et la quatrième édition, Forum des Peuples « De Siby, Kita et Fana : des résistances, des alternatives, des actions » tenue du 6 au 9 Juillet 2005 en contrepoint au Sommet du G8 à Gleneagles, Ecosse dans la région cotonnière de Fana à 120 Kilomètres de Bamako
  • la 5ème réalisée du 15 – 17 juillet 2006 à Gao septième région administrative dans le Nord était une édition spéciale consacrée à l’évaluation, à l’analyse critique des acquis des éditions précédentes et aux propositions pour corriger les faiblesses, insuffisances et construire le Futur.

3. Choix de Sikasso

Le Forum des Peuples à Sikasso, s’inspire de la Déclaration du Forum précédent à Gao et permettra de centrer la résistance autour de plusieurs préoccupations, entre autres :
- L’annulation totale et inconditionnelle de la dette des pays du tiers-monde en lieu et place des effets d’annonce et des opérations « poudre aux yeux » du G8,
- La cessation des privatisations, la nationalisation des sociétés stratégiques déjà privatisées et l’arrêt du pillage systématique de nos ressources naturelles.
- Le rejet des OGM, la mise en œuvre de politiques de souveraineté alimentaire dans un cadre sous régional et africain,
- La cessation du dumping et l’instauration de règles de commerce international justes et équitables),
- Le rejet de la politique répressive et sélective de l’immigration et l’instrumentalisation de nos Etats par les pays riches.
- La résolution rapide des conflits au Darfour (Soudan), en Côte d’Ivoire, au Proche-Orient.
- La dénonciation de l’hypocrisie du G8 par rapport au conflit Israélo-palestinien, l’occupation illégale et criminelle de l’Irak, et la gestion du nucléaire Iranien.

3.1. Site du Forum : la région de Sikasso

Le territoire choisi pour le forum est la région de Sikasso. C’est la 3ème région administrative et économique du Mali et capitale du coton au Mali. C’est aussi dans cette région qu’est localisée la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT), une société d’Etat ayant récemment été l’objet d’une privatisation sauvage avec comme conséquences un bradage de l’économie nationale, des travailleurs déflatés, et un tissus social délabré ; A celles-là s’ajoute la menace à toute l’agriculture malienne en raison de l’introduction des OGM dans les exploitations agricoles locales dans la zone.

C’est l’ensemble de l’espace géographique de la capitale du coton malien avec ses trois millions de cotonculteurs, de céréaliculteurs et de planteurs qui concourent à la construction des alternatives en compagnie d’imminents cadres et penseurs en provenance d’autres pays d’Afrique et du reste du monde.

3.2. Importance socio économiques du milieu

a) Sur le plan agricole,
La région de Sikasso dispose de plaines et vallées aménageables favorable à l’agriculture et à l’élevage. C’est la région cotonnière du pays par excellence (avec une production annuelle de 589 758 tonnes en 2 005). Le coton et la culture attelée sont à la base d’un véritable développement qui a fait évoluer les systèmes de productions agricoles. De façon générale, la production du système d’exploitation agricole est diversifiée. La production agricole se repartit de manière relativement équilibrée entre trois produits : le coton, les céréales, (maïs, mil et sorgho) et l’horticulture (pomme de terre, patate douce, igname et manioc). Le mil sorgho occupe environs 57% des superficies agricoles en céréales contre 37% pour le maïs et 5% pour le riz. De grandes potentialités rizicoles existent au niveau des bas fonds. Ces potentialités agricoles font de la région une grande zone de production du pays.

b) Sur le plan minier,

le sous - sol de la région de Sikasso recèle d’importants gisements d’or. Les mines d’or de Kalana (cercle de Yanfolila) Syama (cercle de Kadiolo) et Morila (cercle de Bougouni) sont celles actuellement exploités.
La tenue du forum des peuples à Sikasso mobilisera les collectivités et communautés des différentes localités en vue de discuter des problématiques liées à l’exploitation minière.

c) Sur le plan commercial

La région de Sikasso pèse lourd beaucoup dans la balance commerciale du Mali .Force est de reconnaître aujourd’hui que la crise ivoirienne a négativement joué aussi bien sur l’importation que sur l’exportation et le manque à gagner.

3.3. Contraintes et malaise socio économique et politique dans la zone

L’une des plus contraintes majeures au développement dans la région reste encore le faible taux de couverture en électricité alors qu’il Il existe des potentialités hydroélectriques qu’offre le Barrage de Sélingué sur le Sankarani. Le forum doit s’atteler, à travers des stratégies appropriées, à attirer l’attention des autorités nationales et régionales pour qu’une solution durable soit envisagée à cette contrainte majeure.

Aussi, les paysans de la zone cotonnière éprouvent de réelles difficultés liées à des contraintes politiques de développement dont les origines sont à rechercher dans les rapports Nord – Sud et les pratiques néolibérales. Ils sont dans un engrenage d’endettement appauvrissant renforcé par le coût trop élevé des intrants. L’éveil de conscience des populations sur les questions de souveraineté alimentaire à travers la tenue du Forum des Peuples est un pari à gagner. Il permettra de renforcer les acquis des organisations paysannes de la région dans l’analyse critique de la problématique des OGM. Ces acquis sont à l’actif des différentes journées d’information et de sensibilisation organisées par l’antenne CAD-Mali Sikasso et du processus de débat citoyen mené par l’Assemblée Régionale de Sikasso qui a affiché clairement l’opposition des organisations paysannes à l’introduction des OGM dans l’agriculture. Dans le même ordre d’idée, l’Assemblée régionale de Sikasso, Coordonnateur du développement de la région a élaboré une politique régionale de développement des filières agricoles pour laquelle l’espace du forum peut être utile pour une large diffusion.


4. Thématiques à Débattre

Neuf (9) thématiques sont à aborder par le Forum des Peuples à Sikasso. Ceux sont :

a) La dette

b) Les Accords de Partenariat Economiques

c) Les privatisations

d) Les OGM

e) L’endettement paysan

f) La souveraineté alimentaire

g) L’accès à l’eau

h) Les conflits fonciers.

i) Les OMD

Cliquer sur l’icône pour télécharger la version pdf du dossier de presse

PDF - 169 ko
Dossier de presse.pdf
 


Forum des Peuples 2007 - Sikasso, Mali.
Coalitions des Alternatives Dette et Développement (CAD-Mali)

Contact : contact ATr forumdespeuples.org