Tous ensemble pour construire un monde juste et solidaire ! Contre-sommet Africain au G8 - 7ieme édition
 
Koulikoro 2008
Revue de la Presse

Le Maire de la commune de Koulikoro

Monsieur le gouverneur de la région de Koulikoro,
Monsieur les chefs traditionnels et coutumiers de la ville de Koulikoro,
Madame la présente de la coalition des Alternatives Africaines Dettes et Développement (CAD/Mali) ;
Monsieur le président du conseil régional de la société civile de Koulikoro,
Monsieur le président de l’Assemblée Régionale de Koulikoro,
Mesdames et Messieurs les membres des délégations des pays ici présents,
Monsieur le président de l’antenne Régionale de la Coalition des Alternatives Africaines Dette et Développement de Koulikoro.
Mesdames et Messieurs les représentants des Partenaires au Développement,
Chères population de Koulikoro,
Distingués invités.

Mesdames, Messieurs,
Toute la joie est pour moi cet après midi de m’adresser à vous au nom de la population de Koulikoro et en mon nom propre pour vous souhaiter la bienvenue et agréable séjour dans la cité du Méguétan.
Comme cela se dit chez nous, vous avez quitté chez vous, vous êtes venus chez vous où le djatiguiya est bien une valeur encrée : Aw Bissimilah.

Permettez –moi tout d’abord de remercier la Coalition des Alternatives Africaines Dettes et Développement pour le choix porté sur la ville de Koulikoro pour abriter la 7ème édition du Forum des peuples. Je sais que ce choix n’est pas fortuit et honore à plus d’un titre les populations de toute la 2ème région Koulikoro.
La ville de Koulikoro qui vous accueille aujourd’hui est la capitale de la 2ème région administrative du Mali.

Koulikoro zone touristique par excellence.
Située dans la zone saharienne avec une pluviométrie moyenne, l’économie de la région repose essentiellement sur l’agriculture, la pêche, l’élevage et l’exploitation des ressources naturelle notamment le sable.

Mesdames, Messieurs,
Koulikoro avec toutes ses potentialités naturelle et humaines n’échappe pas aux différents maux don souffrent les populations d’un pays en voie de développement.

Ceux-ci sont entre autre la privatisation de l’ HUICOMA, la destruction de l’écosystème due à la pollution de l’eau d’une part et la pollution atmosphérique d’autre part, l’insécurité consécutive aux conflits dans certaines régions voisine.

Chers invités,

Mesdames, Messieurs,
Au nom des populations de Koulikoro, je vous réitère le vœu d’un agréable séjour dans la capitale du Méguétan.

Souleymane N’Diaye

 


Forum des Peuples 2008 - Koulikoro, Mali.
Coalitions des Alternatives Dette et Développement (CAD-Mali)

Contact : contact ATr forumdespeuples.org