Tous ensemble pour construire un monde juste et solidaire ! Contre-sommet Africain au G8 - 7ieme édition
 
Koulikoro 2008
Revue de la Presse

Le Président de l’antenne régionale C.A.D-Mali Koulikoro

Monsieur le directeur de cabinet du gouverneur de la région de Koulikoro ;
Madame le préfet du cercle de Koulikoro ;
Monsieur le président de l’assemblée régionale de Koulikoro ;
Madame la présidente du conseil de cercle de Koulikoro ;
Monsieur le maire de la commune urbaine de Koulikoro ;
Monsieur le représentant des chefs traditionnels et coutumiers de Koulikoro ;
Monsieur le représentant des religieux ;
Monsieur le président du Conseil des organisations de la société civile ;
Messieurs les honorables débutés de l’assemblée présents ici ;
Madame la secrétaire exécutives de la CAFO
Madame la présidente de la CAD Mali ;
Mesdames et Messieurs des délégations venus d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique ;
Honorables invités ;

Camarades militantes et militants ;
Mesdames et Messieurs ;

Tout l’honneur et le plaisir sont pour moi de prendre la parole aujourd’hui et souhaiter au nom de la société civile de Koulikoro la bienvenue à toutes et à tous dans la cité du méguetant.
Permettez- moi avant tout de remercier la CAD-Mali pour avoir confier l’organisation de cette 7e édition à Koulikoro.
Cette cité qui vous accueille aujourd’hui est la capitale de la 2e région administrative du Mali. Créé vers 1800 par Djoba Diarra, Koulikoro se réclament de Ségou sikoro ani balanzandôh, tout commence ici ou se termine ici.

Cette région regorge d’énormes potentialités sur le plan agricole ce qui fait qu’elle est le 3e fournisseur du pays en produits agricoles.

Honorables invités,
Camarades militantes et militants ;
Mesdames et Messieurs ;

Cet aspect positif ne peut en aucune manière occulter les difficultés que fait face la population du Mali en général et celle de Koulikoro en particulier.
Ces difficultés sont entre autres :

  • La liquidation de l’ HUICOMA, la seule huilerie du pays capable d’embaucher 1000 personnes.
  • L’IPR/IFRA de Katibougou créé pour former des cadres qui devront faire face au développement du Mali et de l’Afrique à travers l’agriculture est aujourd’hui, à cause des politiques néolibérales, dans l’agonie.

Les acquis des différents forums des Peuples sont tout d’abord le renforcement de capacités du mouvement social Malien et Africain.
La prise de conscience, la mobilisation dans sa diversité pour des objectifs communs qui se traduisent par les problèmes qui minent l’Afrique, à savoir les nombreux conflits et guerres, l’endettement massif, la politique commerciale déséquilibrée du marché mondial, la politique répressive et sélective de l’immigration, les fausses promesses d’augmentation de l’aide publique au développement et de lutte contre la pauvreté.

Mesdames, Messieurs, chers (es) participants (es)
Nous devons nous mobiliser davantage pour dire non à toutes ces formes de politiques néolibérales qui contraignent les peuples des pays de l’ACP à leur déshumanisation et à sa dégradation.
A cet effet, camarades militantes et militants, je vous exhorte pour qu’ensemble :

  • nous disons au G8 que les avantages de la mondialisation doivent profiter à tous les pays du monde et qu’ils ne doivent pas être une propriété exclusive des pays riches et l’occasion pour écraser les plus faibles états ;
  • nous exigeons des pays riches pilleurs que la dette ne soit une arme de domination et de destruction massive des personnes et que les efforts de réduction de la dette ne doivent pas se substituer à l’aide au développement, nous l’avons payé plusieurs fois et à plusieurs niveaux.
  • nous exigeons des pilleurs, c’est à dire le G8 de démontrer par des actions concrètes que la pauvreté serait réduite de moitié avant l’an 2015 et non en 2147 comme indiqué dans un document du PNUD ;
  • nous disons non au financement privé des services socio de base (éducation, santé, télécommunication, eau, assainissement….) ;
  • nous disons non à la politique d’ouverture des marchés régionaux de l’Afrique et à toutes formes de programme d’ajustement structurel.

Également, nous devons exiger au G8 de profiter de son sommet du 07 au 09 juillet 2008 à Okayido au Japon pour prendre de décisions concrètes et responsables par rapport aux respects de droit international, de procéder à l’annulation immédiate et totale de la dette bilatérale et multilatérale de l’Afrique, de rendre le marché mondial plus juste, plus équitable, et de respecter les libertés individuelles de circulation des personnes entre les frontières.
Nous n’accepterons jamais un accord de partenariat qui ne profite pas à nos Peuples.

Mesdames, Messieurs, chers (es) invités (es), la lutte est globale, cause pour laquelle la mobilisation en Afrique converge avec la mobilisation au niveau mondial.
Ensemble, renforçons nos stratégies et passons à l’action.
Je ne saurai terminer cette allocution sans remercier très sincèrement Mr le Gouverneur et son cabinet pour leurs appuis et conseil, Mr le président de l’assemblée régionale et Mr le maire pour leurs appuis, la direction générale de l’IPR/IFRA pour sa disponibilité et son écoute,la commission locale d’organisation pour son engagement responsable à tous ceux-ci je dis grand merci.

Je vous assure qu’un autre monde est possible !
Je vous remercie.

 


Forum des Peuples 2008 - Koulikoro, Mali.
Coalitions des Alternatives Dette et Développement (CAD-Mali)

Contact : contact ATr forumdespeuples.org