Tous ensemble pour construire un monde juste et solidaire ! Contre-sommet Africain au G8 - 7ieme édition
 
Koulikoro 2008
Revue de la Presse

Coopération décentralise et développement communal

THEME : COOPERATION DECENTRALISEE ET DEVELOPPEMENT COMMUNAL


Par Bourama bagayoko


Plan de Rédaction

I - Introduction

Concepts -Naissance des communes Rôle des acteurs

II - Coopération décentralisée, Développement Communal

Coopération décentralisée

Développement communal

III - Défis –Enjeux Perspectives


I - INTRODUCTION

La coopération décentralisée et le développement communal constituent un encrage très important de la démocratie qui procède de la volonté du gouvernement de mettre en exécution le processus de la décentralisation à travers les lois : N°93008, 93034, 96059, portant respectivement sur :

- Les conditions de libre administration des collectivités territoriales ;
- Le code des collectivités territoriales ;
- La création des communes en république du Mali (682).

Cependant l’objectif général de la reforme de décentralisation étant de contribuer à la mise en place d’un nouveau cadre de gouvernance qui permette enracinement des valeurs et des institutions attachées toutes nation démocratique.

La démocratie locale, elle concerne le fonctionnement des organes des communes, des élus et le rôle du citoyen dans la prise de décision locale.

Cela nécessite généralement une bonne gestion locale qui est caractérisée par un pouvoir politique pourvue d’une vision qui sait quelle direction on veut orienter le développement de la commune. , quelles partenaires il faut choisir.

Ces choix et ces orientations découlent d’une bonne connaissance des contraintes avec lesquelles il faut composer et des ressources sur lesquelles on peut compter.

En fin la coopération décentralisée et le développement communal doivent être légitimés par une participation et une implication effective de la population voir du citoyen tout au long du processus.

II Concept et Naissance des communes Rôle des acteurs

a) Concept et Naissance des communes
Les communes sont nées au Mali conformément aux lois 93008 et96059 portant respectivement les conditions de la libre administration des collectivités territoriales, et création.
Cependant plusieurs concepts déterminent l’existence des communes, dont entre autre :

Le concept politique :
Ce concept définit la commune comme une portion d’un territoire administrée par des organes élus par ses habitants qui vont partager en conséquence certains pouvoirs avec l’Etat.

Le Concept Socio économique :
C’est un concept qui la définit en terme d’espace géographique économique Social culturel et communautaire.

b) Rôle des acteurs dans la vie de la commune

. Les acteurs : ILS se définissent comme l’ensemble des populations, les leaders traditionnels,la société civile , élus locaux, les agents des collectivités locales, des représentants de l’Etat qui exercent la tutelle , les partenaires au développement qui participent à la vie de la commune.

b) Rôles des acteurs : Ces rôles peuvent se résumer de trois façons :

Le rôle de l’Etat :

La décentralisation a permis la redéfinition du rôle de l’Etat, ses missions, en lui donnant des nouvelles taches dont :

- La tutelle (contrôle des collectivités territoires décentralisées,
- Le rôle d’appui et conseil (Appui administratif Appui technique),
- Le rôle intégrateur (péréquation- incitation environnement coordination,
- Le rôle d’arbitre.

.Rôle des citoyens :
Sont citoyens toutes personnes dont la responsabilité locale lui confrère un devoir civique à l’égard de la commune et se faire élire dans l’art du respect de la règle de jeux, payer les impôts et taxes, participer à la vie de la commune, Ils constituent le moteur de la commune.
Peuvent être considérés comme citoyens :

- Les populations,
- Les leaders traditionnels,
- La société civile,
- Les élus,
- Les opérateurs économiques
- Les ONG,

Ces éléments peuvent jouer d’autres rôles beaucoup plus spécifiques en dépit du rôle de participation citoyenne.

Rôle des autres acteurs

Les autre acteurs comme les agents des collectivités locales,des agents des services la déconcentrés de l’Etat et d’autres partenaires au développement en assumant la
Mise en œuvre des délibérations du conseil de la collectivité locale de développement, ainsi que le partenariat technique ou des relations bilatérales avec les communes (jumelage) etc.…

Objectifs
En terme d’objectifs, le développement local repose sur un certain nombre de principes auxquels il doit assurer :

• l’existence d’une forte prise de conscience de l’ensemble des responsables leaders et populations concernées ;
• une volonté d’intervention commune de l’ensemble des partenaires ;
• une capacité collective de démarrer et de soutenir la dynamique des actions de développement ;
•la valorisation de l’ensemble des ressources disponibles sur le territoire ;
•la reconnaissance de l’appui des activités locales de développement des responsables.

Le développement local est considéré comme une alternative de développement capable de corriger les limites de développement d’envergure plus large et dont l’application est fortement centralisée. Le développement est une dynamique qu doit permettre la mobilisation des acteurs, des ressources disponibles et contrôlables.
C’est tune dynamique qui induit le changement social qualificatif de nature globale au niveau local, et permet à des territoires spatialement limités et autonomes de s’insérer globalement dans le développement de la société.
C’est enfin un synonyme de projet collectif soutenu par une volonté populaire de réussite et de résolution des problèmes.

Coopération décentralisée liens avec les partenaires au développement
Il s’agit ici d’une option que peut se procure le développement communal par l’initiative des relations avec une ou plusieurs communes, d’une commune à l’autre à l’intérieur d’une région d’un même pays ou d’un pays à l’autre.
Ces liens peuvent être de plusieurs natures.

1 - Les syndicats ou l’Association des municipalités

Avant l’effectivité de la décentralisation, les communes du Mali étaient organisées en Association des Maires du Mali (AMM). Mais de nos jours nous avons assisté à la création de l’Association des municipalités du Mali (AMM), avec pour objectif d’assurer la réalisation d’un équipement commun et de fourniture de service local.
Cette association dispose d’un statut spécial qui précise l’objet du regroupement et des modalités.

2 - Le jumelage

Comme préalablement énoncé ci haut, le jumelage est l’un des maillons essentiel de la coopération décentralisée qui procède de la volonté des acteurs d’organiser l’entraide mutuelle entre deux ou plusieurs communes d’un même pays ou d’un pays étranger.
Le système permet de formaliser les amitiés et d’ouvrir les perspectives d’aide au développement, d’appui mutuel, et de partenariat. IL n’implique pas nécessairement le transfert de ressources financières, mais peut impliquer des échanges d’expériences ou de compétences. (Jumelage Kayes -Koulikoro)

III - Les Enjeux & Défis.

Les enjeux et les défis peuvent se résumer aux points suivants :

1- Les Enjeux

1.1- Enjeux démocratiques

La commune constitue l’encrage de la démocratie qui au fil de l’évolution politico - administrative devient au niveau local un enjeu très important. Elle devient le lieu d’expression des réalités sociales culturelles et historiques.
Elle renforce le processus de démocratisation en créant les conditions et les modalités d’une participation directe des citoyens au processus de prise de décision locale .Les citoyens de la commune redeviennent les acteurs de la commune et les vrais partenaires de l’Etat.

1.2 - Enjeux économiques :

La commune est le centre d’intérêt de développement, les citoyens partagent désormais la responsabilité du développement économique avec l’Etat.
Elle un lieu de rencontre et d’insertion des individus comme sujets acteurs et non comme objet de grand politique de développement initié au sommet.
C’est au niveau local qu’il devrait être possible d’envisager et construire des projets intégrés et d’en évaluer l’impact sur les populations.

- Les Défis.
Le défi du développement communal nous interpelle tous en terme d’acteurs, et nécessite l’auto évaluation de nous tous dans le cadre de notre participation aux actions de développement.
Cependant, le défi se justifie dans la personnalité juridique des collectivités qui leur confère le droit de prendre des décisions dans une relative autonomie et de gérer un patrimoine propre (applicable à être sujet de droit).
Cette responsabilité juridique incarne l’intérêt général des collectivités, et constitue un encrage très important de la démocratie pouvant être défini comme un système qui fonde le pouvoir politique sur la volonté du peuple (population).
La démocratie étant l’expression de la volonté du peuple, auquel il est lui-même soumis et à partir duquel, li doit porter son jugement de valeur, nécessite l’implication de tous les acteurs dans le processus afin d’assumer au mieux, les rôles et les objectifs de développement de sa commune

 


Forum des Peuples 2008 - Koulikoro, Mali.
Coalitions des Alternatives Dette et Développement (CAD-Mali)

Contact : contact ATr forumdespeuples.org