Tous ensemble pour construire un monde juste et solidaire ! Contre-sommet Africain au G8 - 8ieme édition
 

Forum des Peuples 2009 : A la recherche de financement

Par : Issa Fakaba SISSOKO
L’indicateur Renouveau, 12/06/2009


Prévue sur un budget prévisionnel de 49,5 millions de francs CFA, l’organisation de cette 8ème édition du Forum des peuples peine à mobiliser des sous auprès des partenaires à moins d’un mois de l’évènement. C’est du moins ce qui ressort de l’avis de la coordinatrice générale du comité national d’organisation, Mme Barry Aminata Touré. Qui explique qu’à ce jour, seulement 3 millions ont pu être mobilisés.

Après Siby I et II et en 2002 et 2003, Kita en 2004, Fana en 2005, Gao en 2006, Sikasso et Katibougou respectivement en 2007 et 2008, c’est au tour de Bandiadiagara (région de Mopti) d’abriter du 8 au 10 juillet prochains les festivités marquant la 8ème édition du Forum des peuples. Organisé par la Coalition des Alternatives, Dette et développement (CAD-Mali) en partenariat avec les mouvements sociaux, le Forum des peuples se tient en contre-sommet du G8 prévu cette année à Aquila en Italie. « Le forum des peuples se veut un espace de construction d’alternative, d’éducation populaire et d’analyse des politiques néolibérales. Il vise l’interpellation des décideurs au plan national et international en ce qui concerne leurs politiques aux conséquences désastreuses sur la vie des populations » a déclaré la coordinatrice générale du comité d’organisation. C’était à la faveur d’une conférence de presse organisée mercredi dernier au siège de CAD-Mali, dont elle est la présidente. De l’avis de Mme Barry Aminata Touré, « les différentes éditions ont été une justification de l’engagement des mouvements sociaux à démontrer, par une plus grande détermination, leur capacité de résistance dans la continuité et dans la l’unité à travers leur volonté de concourir à la réalisation d’un monde possible, où la justice sociale et économique devient la seule force de loi pour les peuples et leurs gouvernants ».

Cette 8ème édition du Forum des peuples se fixe comme objectifs de consolider la mobilisation citoyenne en faveur des assises de Bandiagara et des acquis des précédentes éditions, d’analyser les politiques de développement de proposer des alternatives sud-sud, et d’informer les participants sur la crise financières internationale et ses effets sur les pays en développement. Ce qui fera dire à Mme Barry Aminata Touré, présidente de CAD-Mali, que le Forum des peuples est l’expression d’un mouvement social dynamique qui traduit la volonté exprimée des peuples pour la libération du développement et de tous les secteurs économiques.

Pour cette 8ème édition du Forum des peuples à Bandiagara, plus de 600 participants, issus des organisations de la société civile du Mali, d’Afrique et des mouvements sociaux du Nord, sont attendus. Ils débattront des thèmes aussi divers que variés comme : les problèmes de la dette nationale et internationale, l’initiative riz, l’exploitation minière, les atteintes aux droits humains, les relations internationales, la crise économique et financière, les déséquilibres dans les échanges commerciaux internationaux en Occident, l’immigration et les difficultés d’intégration en Occident, la misère du monde paysan malien et africain, etc.

En marge des débats, un symposium sera également organisé autour du thème : « La lutte des mouvements sociaux face à la crise financière internationale : Quels défis pour l’Afrique ? ». Une « conférence populaire paysanne », à l’image du symposium, se déroulera avec la participation des responsables des organisations paysannes de notre pays et des pays de la sous-région ouest africaine. Trois espaces thématiques seront ouverts et animés au forum autour des thèmes comme « Politiques et modèles de développement », « La problématique de l’accès aux services sociaux de base », et « Le monde rural et environnemental ». A en croire les organisateurs, leur objectif est de servir de cadre pour mener des exposés introductifs en plénière et de poursuivre également les travaux en ateliers.

Les évènements annexes concerneront des espaces spécialisés tels que le marché des peuples, l’espace jeunes, l’espace univers des femmes, les activités culturelles et l’espace anti-guerre. Pour les organisateurs, ces espaces annexes sont des espaces traditionnels du forum. Leur objectif est de concourir à la visibilité des différentes sensibilités (femmes, jeunes et artistes) tout en donnant au forum une dimension cosmopolite multiforme et multi-variée suivant des préoccupations et des intérêts généraux pour opposer les alternatives à l’ordre néolibéral capitaliste et impérialiste.

Le coût global pour l’organisation de cette 8ème édition du Forum des peuples se chiffre à 49,5 millions de francs CFA. A ce jour, explique la coordinatrice générale du comité d’organisation, seulement trois millions ont pu être mobilisés. Cependant, poursuit-elle, il y a de réelles raisons de croire que rien ne devra s’opposer à l’organisation de la présente édition. Car, dit-elle, si la liquidité n’est pas encore mise à disposition par les partenaires, les engagements prévoient plusieurs manifestations de bonne volonté. Mais les sous tomberont-ils avant le jour-J ? La coordinatrice du forum y croit fortement.

 


Forum des Peuples 2009 - Badiangara, Mali.
Coalitions des Alternatives Dette et Développement (CAD-Mali)

Contact : contact ATr forumdespeuples.org