Forum des PeuplesTous ensemble pour construire un monde juste et solidaire ! Contre-sommet africain au G8 - 4ieme �dition
 

4ième édition

La société civile africaine

La société civile africaine

Déclaration sur la répression des immigrants africains.

Des résistances aux alternatives...

Le marché des peuples

Fiche d’inscription

Programme du 4ème Forum des Peuples

Contact & partenaires


Déroulement du forum

LE FORUM DES PEUPLES : UN FACTEUR D’INTEGRATION POPULAIRE

LA LUTE POUR UN MONDE ALTTERNATIF PLUS JUSTE.

Pour une alternative de développement agricole au Mali

Le Journal du Forum des Peuples de Fana

Communications du Forum

Portraits de participants

Album photos

Revue de presse


L’après forum des peuples de fana

Point de presse du FSM Bamako 2006


Le marché des peuples

Contexte

Depuis l’avènement de la mondialisation néo libérale avec les programmes d’ajustement structurel, on ne parle que de marché mondialisé, d’économie mondialisée. Il y a une violence sous le nom : de compétitivité, de concurrence déloyale, de production de produits dans l’anarchie totale ou de distribution de produits périmés, avariés : les peuples sont à chaque fois perdants.
Du fait de la concurrence déloyale, les paysans producteurs de céréales, de coton, de tomates, de volailles, de bananes, thé, etc. sont pénalisés : les produits importés sont moins chers que les produits locaux à cause de l’ouverture des marchés locaux (intérieurs) suite à l’application des programmes d’ajustement structurel imposés par le FMI, la Banque Mondiale et leurs complices (certaines élites africaines. Les dumpings (subvention) des Etats Unis, de l’Union Européenne et autres plombent les prix.
Ce commerce injuste est source d’appauvrissement des paysans producteurs et de nos opérateurs économiques. C’est l’économie du pays qui paye les frais. Le cas du coton est significatif (10% du PIB au Mali et 58% des recettes d’exportations).
Qui soutient ce commerce injuste ? L’OMC chargée par les mondialisateurs d’insérer tous les pays Afrique Caraïbe Pacifique dans le marché mondialisé (avec l’appui de ses alliés, banque mondiale et FMI) avec des règles de deux poids deux mesures violées par les Etats Unis à chaque instant. Mais aussi les pays ACP à travers le NEPAD, l’Accord de Cotonou, le CSLP et l’AGOA.
Il est dit que ces politiques néo libérales créeront des opportunités de développement ! En fait on demande aux pays ACP d’ouvrir leur marché mais ils ne peuvent pas exporter leurs produits dans les pays du Nord parce que ceux-ci ne sont pas compétitifs et ne remplissent pas les réglementations phytosanitaires et d’hygiène.
De plus, la monnaie n’a plus seulement sa fonction originale d’échange entre l’offre et la demande ; elle est devenue un outil de spéculation et de blanchiment. C’est pourquoi, nous nous opposons aux marchés spéculatifs et aux paradis fiscaux.
Le forum des peuples veut dénoncer ces pratiques à travers des conférences, des débats mais aussi grâce à la mise en place d’un « marché des peuples ».

Objectif général

Créer au Forum des Peuples un marché d’éducation, de conscientisation et de mobilisation pour lutter contre l’agression des marchés d’importation des produits subventionnés du Nord et pour valoriser les productions locales équitables.

Objectifs spécifiques

- Inciter à la consommation des produits locaux
- Valoriser les initiatives de commerce équitable des producteurs locaux (grand et petits)
- Promouvoir et sécuriser les marchés locaux avec leurs variantes : économie domestique, de réciprocité et de redistribution.
- Contribuer au développement des marchés Sud - Sud
- Lutter pour la protection des biens des producteurs paysans et opérateurs économiques locaux et contre les subventions déloyales des produits du Nord.
- Exiger l’application avec rigueur des règles phytosanitaires et d’hygiènes sur les produits importés sur les marchés africains
- Combattre l’introduction des OGM dans l’agriculture locale et dans la consommation

Présentation du projet

Le « marché des peuples » est une des activités du Forum des Peuples, qui se tiendra cette année à Fana du 6 au 9 juillet 2005. C’est un marché virtuel qui montrera les interactions entre l’économie de marché (avec pour main invisible : la monnaie) et les autres types de comportements économiques (système de troc (mil du paysan contre lait du peul, - de réciprocité entre membres du groupe (Don et Contre - don) et de redistribution entre les membres du groupe (grenier villageois collectif : de poisson, de mil, de noix de karité, etc.). Le marché des peuples soutient toutes les initiatives de commerce équitable de valorisation des producteurs locaux.
Il se formalise par la présence de commerçants venus exposer et vendre des produits consommables ou artisanaux de leur région. Ces produits sont fabriqués avec des matières locales et sont vendus à un prix permettant aux producteurs et artisans de vivre correctement de leur travail. On y découvre le savoir-faire des populations locales et leur capacité d’adaptation pour faire face à la mondialisation néo-libérale.
Ce marché est essentiel pour promouvoir les produits locaux mais également pour sensibiliser sur le mode de consommation et les règles injustes du système de commerce international.
Ainsi, le marché des peuples se veut un marché d’éducation, de conscientisation et de mobilisation contre l’agression des marchés d’importation des produits subventionnés du Nord.
Pourquoi Coca Cola ? Pourquoi pas « Jimjimbre » ? C’est aux maliens, aux africains de répondre. Coca Cola est au service de l’impérialisme américaine au plan de l’économie mondialisée et au plan de culture mondialisée.
Pourquoi les Jeans d’importation ? Pourquoi pas les cotonnades produites par nos artisans : nos paysans y gagneront et on pourra mieux exploiter économiquement notre culture /sociale.

Contribution des participants venant de l’extérieur du Mali

Nous souhaitons solliciter la contribution pour le marché des peuples des participants venant des pays Africains, mais également des pays européens, américains ou asiatiques. Ainsi, si vous souhaitez contribuer au marché des peuples, vous pouvez alimenter ce marché avec des produits équitables provenant de vos marchés locaux. Il s’agit simplement de monter la diversité et la qualité des produits locaux équitables à travers le monde. Il n’est donc pas nécessaire d’amener beaucoup de produits mais simplement quelques échantillons représentatifs de votre pays.
Si vous souhaitez contribuer au marché des peuples, merci de remplir la fiche ci-après et de la renvoyer le 25 juin au plus tard.

FICHE D’INSCRIPTION MARCHE DES PEUPLES

Si vous souhaitez contribuer au marché des peuples, merci de remplir la fiche ci-après et de la renvoyer le 25 juin au plus tard.

Nom et Prénom

Organisation

Pays

E-mail

Tel fixe

Tel portable

Description du type de produits amenés

Quantité de produits amenés

Souhaitez vous :

Ramener ces produits avec vous après le forum des peuples
Laisser ces produits en donation au forum des peuples
Vendre ces produits pendant le marché des peuples
Avez vous d’autres questions / commentaires sur le marché des peuples ?

 
Forum des Peuples 2005 - Fana, Mali.
Coalitions des Alternatives Dette et Développement (CAD-Mali)

Contact : contact ATr forumdespeuples.org