Le Forum des Peuples, en contrepoint au Sommet Afrique France aura lieu les 07 et 08 Janvier 2017 à Ouéléssebougou dans la région de Koulikoro

Présentation

Qu’est-ce que le FP ?

Le Forum des Peuples est un espace d’éducation populaire et d’analyse des politiques néo-libérales. Il vise l’interpellation des décideurs au plan national et international en ce qui concerne leurs politiques qui ont assez souvent des conséquences désavantageuses sur la vie des populations. Le Forum des Peuples est aussi un espace de construction d’alternatives.
De ses éditions précédentes, le Forum des Peuples a enregistré de nombreux acquis qui sont essentiellement :

  • le renforcement des capacités et du pouvoir d’action des mouvements sociaux Malien et Africain
  • une plus grande prise de conscience de ces mouvements sociaux en la mobilisation dans la diversité pour atteindre des objectifs communs contribuant à résoudre les problèmes qui minent l’Afrique.

Plusieurs thématiques sont traitées par le forum des peuples ; celles-ci sont entre autres les causes et les conséquences des nombreux conflits et guerres, l’endettement massif et lourd des pays et ses impacts sur les droits humains, la politique commerciale déséquilibrée du marché mondial, la politique répressive et sélective de l’immigration, les accaparements des terres, les fausses promesses d’augmentation de l’aide publique au développement, le spectre grandissant de la pauvreté des pays du sud, bref le triomphe du capital financier et mondialisé qui marque notre époque et qui transforme les pays du sud en des terres destinées à l’exploitation et à la domination économique, sociale, politique et idéologique par les tenants du néolibéralisme.

Dans ce contexte, le combat de la CAD Mali est d’identifier au mieux les forces qui interviennent dans ce processus, d’analyser leurs visées et leurs stratégies, d’échanger les expériences au plan national et international avec les mouvements sociaux, et de les capitaliser afin d’ouvrir de meilleures perspectives pour l’ensemble des peuples dans un monde juste et solidaire.

Le Forum des peuples, expression d’un mouvement social dynamique, traduit la volonté des Peuples à circonscrire leurs luttes dans la perspective d’une réaction contre l’ordre néolibéral et pour la libération du développement.

Cette onzième édition du Forum des Peuples a pour message principal « COP21, les peuples du Sud refusent la fatalité et demandent justice face au changement climatique ». Il se tiendra à Siby du 5 au 6 décembre 2015.

La spécificité de cette édition réside dans le fait qu’elle se tient à la veille de la 21ème Conférence des Parties sur le Changement Climatique qui aura lieu du 30 Novembre au 11 Décembre 2015 à Paris.
Toutefois, il faut signaler qu’une mobilisation populaire sera organisée en contrepoint au Sommet du G20 (qui se tiendra à Antalya en Turquie les 15 et 16 novembre 2015).

Objectif Général :

Contribuer à la consolidation et à la pérennisation des espaces d’expression populaire sur les préoccupations légitimes des peuples appauvris, victimes des principes et pratiques néolibérales sur toutes leurs formes.

Objectifs spécifiques :

  • Contribuer à la compréhension de la problématique des crises interconnectées et proposer des orientations alternatives ;
  • Analyser les enjeux et les défis de la crise sécuritaire dans la bande sahélo-saharienne ;
  • Proposer des initiatives locales dans la lutte contre le changement climatique ;
  • Analyser les mécanismes innovants pour le financement du développement Durable ;
  • Analyser les contraintes et proposer des opportunités et alternatives de pérennisation des espaces d’expression populaires ;
  • Analyser les nouvelles orientations, les mécanismes, les conditionnalités des Institutions Financières Internationales et leurs conséquences sur le développement des pays du sud ;
  • Capitaliser et partager les expériences des mouvements sociaux dans la conduite des audits citoyens de la dette publique ;
  • Echanger sur les initiatives de valorisation et de consommation des produits locaux.
  • Echanger sur les mécanismes alternatifs de protection du foncier en Afrique et au Mali.