Accueil > Fana 2005 > Les innovations du forum de Fana 2005

Les innovations du forum de Fana 2005

mercredi 27 juillet 2005

Célébré en 4ème position après Siby 1 et 2, et celui de Kita, le Forum des Peuples de Fana 2005 a connu des points de différence notables.

Le Forum des Peuples en sa 4ème édition tenue en début du mois en cours à Fana au Mali, a enregistré des innovations majeures, telles que la couverture médiatique par Internet, le Tribunal de la dette, pour ne citer que les principales, qui ont donné une marque particulière à cet évènement annuel du CAD-Mali.
Parlant d’abord de la couverture médiatique via le net, il importe de noter la mise à la disposition de la Presse internationale et locale présentes au Forum des Peuples de Fana , une salle fortement équipée en matériels informatique qu’alimentait une antenne parabolique montée pour la cause. Tout cela a été rendu possible grâce au dévouement et aux efforts tant physiques qu’intellectuels d’initiateurs de ce génial projet. Pilotée par des génies du "nouveau savoir", le net, que sont : Philippe Drouot, Sebastian Alzerreca dit Zoul, Jean-Paul Duarte de (Afrique XXI) et de Frédéric Renet de (Africacomputing), cette dynamique équipe était composée de courageux journaliste étrangers et locaux tels que THOMAS ANFRAY , ASSANE KONE du Républicain, IBRAHIMA LABASS KEITA du Scorpion pour ne citer qu’eux, sans oublier l’apport capital de représentants d’organisations de la société civile dont ANNE MARCHAND de (ATTAC -France) et DAVID ELOY de (CRID-Altermondes). Ils ont tous conjugué leurs efforts jours et nuits, pour porter loin des Frontières maliennes le cri de cœur des hommes et des femmes assujettis par les Politiques néolibérales, défendues et appliquées par les décideurs de ce monde dit moderne. Il faut surtout noter la naissance du Messager de FANA, l’organe d’information du Forum, conçu et accouché en 3 jours à la grande satisfaction des milliers de participants venus des quatre coins du globe, qui ont reçu gratuitement ce document historique , pour immortaliser l’évènement. Ne dit-on pas que la Parole s’envole et que l’Ecrit défie l’écoulement du Temps ?
Les « juristes >> du FORUM des Peuples ont quant eux défié les créanciers de la dette odieuse dont souffrent les peuples du 1/3 monde en osant les traduire devant un tribunal virtuel.
En effet, la seconde innovation principale du Forum des Peuples version 2005 si dessus énumérée a été l’ouverture d’un procès sur l’éternelle dette aux conséquences incalculables qui pèsent sur nos populations du SUD. Dirigé par M. MIKE REVEAU PEIFFER, président du tribunal, ce procès virtuel a vu la comparution successives des représentants au Mali, de la Banque Mondiale, du Fond Monétaire International, du Club de Paris mais aussi et surtout du gouvernement de la République du Mali, face à une communauté villageoise du MANDE profond, qui, fatiguée de la trop grande pauvreté due à la dette et à son service, s’est constituée partie civile.
Après examen des faits et tenant sûrement compte de la qualité des arguments développés par l’avocat de la partie civile, ponctués de témoignages aussi vivants que horribles, le tribunal a condamné tous les créanciers de la dette du 1/3 monde pour crime contre l’humanité et pour enrichissement illicite à cause du service de la dette trop élevé voir suicidaire. Ceux - ci doivent non seulement payer des dommages et intérêts aux pays du Sud, mais verront leurs dette envers leur débiteurs annulées. Quant à la Banque Mondiale et le FMI, ils perdent tous dès ce procès la qualité d’Organismes de développement à cause du tort causé à cette partie du mode qu’ils sont supposés aider à combattre la Pauvreté.
Enfin le Gouvernement du Mali a été condamné pour gabegie et pour non assistance aux populations en détresse. Il lui est également interdit tout rembousement de sa dette contractée auprès de ses créanciers du Nord dont le Service constitue l’obstacle majeur à son développement économique.

COULIBALY DOH
(CAD-MALI)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.