Tous ensemble pour construire un monde juste et solidaire ! Contre-sommet Africain au G8 - 6ieme édition 
 
Sikasso 2007

Revue de presse

>> 35 articles de presse référencés

[Les Echos, Mali - 11/06/2007] Les huit exigences des alter mondialistes

Haro sur le recul du service public
Les participants au Forum des peuples de Sikasso ont, dans leur déclaration finale, dénoncé le « recul du service public » avec la liquidation complète des derniers secteurs stratégiques (CMDT, Huicoma et le chemin de fer). Les conséquences de ces privatisations se font durement ressentir à travers les licenciements massifs des travailleurs, l’exacerbation de la pauvreté et de la misère.
A cela, il faut ajouter l’absence d’un contrôle démocratique et transparent sur les ressources stratégiques du Mali notamment l’or, l’introduction forcée des OGM dans l’agriculture, l’application programmée des accords de partenariat économique entre l’Union européenne et les pays ACP, l’introduction de nouveaux accords sur l’immigration.

Lire l’article complet

[Xinhua, Chine - 08/06/2007] Les pays pauvres déplorent le non respect des engagements du G-8

Si l’engagement du G-8 en faveur des pays pauvres d’Afrique et d’Amérique latine avait permis l’annulation d’un "montant dérisoire" de 39 milliards de dollars de dettes en 2005, le ré- endettement a bien vite repris le dessus au lendemain de cette réduction.

Lire l’article complet

[Gabon Eco - 09/06/2007] L’Afrique "cadet des soucis du G8"

Au vu des conclusions du sommet du G8 de Heiligendamm, le Forum des peuples dont les travaux viennent de se tenir à Sikasso au Mali, estime que l’Afrique reste le cadet des soucis du G8. Le Forum va jusqu’à réclamer la suppression de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, accusés d’être les instruments du néo-libéralisme.

Lire l’article complet

[El Watan, Algérie - 09/06/2007] Un sommet des pauvres pour « narguer » le G8

Sauvons notre agriculture, refusons les OGM ! » C’est par cette banderole militante que nous accueillait, ce mardi 5 juin, la ville de Sikasso, capitale du Kénédougou (mot qui signifie fruits mûrs, en bambara) située à quelque 370 km au sud du Mali, aux frontières avec le Burkina Faso.
[...]
Les débats en plénière se déroulaient dans la salle de spectacle « Lamissa Bengaly » située à proximité d’un stade de football, au nord de la ville. Au menu : une critique cinglante de la mondialisation néolibérale et son « bras armé », la Banque mondiale. Sur une large banderole, on peut lire : « Immigration choisie ou immigration maîtrisée : double face d’une même médaille ». Sur la banderole principale se décline tout l’esprit du forum : « Action mondiale contre la pauvreté au forum des peuples de Sikasso ». « G8, tu profites de ma misère ! ». Tout à fait au fond de la salle cet autre slogan significatif : « Dettes des pays pauvres : nous ne devons rien, nous ne payerons rien ! » Les revendications sociales tapissent aussi tous les murs : éducation, santé, électricité, accès à l’eau potable. Des hôtesses circulent dans les travées de la salle en proposant de l’eau au public. Elles sont affublées d’un t-shirt emblématique sur lequel est écrit : « Eradiquer le manque d’eau ».

Lire l’article complet

[imanifesto, Italie - 09/06/2007] A Sikasso, Mali, l’anti-G8 des africains

« Nos paysans sont tués deux fois », dit le porte-parole du sommet Nouhou Keita, « nos produits ne sont pas vendus sur le marché international alors que les importations subventionnées arrivent sur nos marchés »

Lire l’article complet

[Associated Press (AP) - 07/06/2007] Le Forum des "pauvres" recommande l’annulation totale de la dette extérieure des pays du Tiers-monde

Véritable contre-sommet du G-8, le Forum des peuples, ou Forum des "pauvres", a recommandé jeudi à Sikasso, au Mali, "l’annulation totale et inconditionnelle" de la dette extérieure des pays du Tiers-monde qui s’élève, selon le rapport 2007 de la Banque mondiale, à 2.800 milliards de dollars.

En clôture de son sommet, le forum a également demandé la suppression du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, considérés comme des "instruments de promotion et de renforcement de l’idéologie néolibérale".

Lire l’article complet

[Agence de Presse Africaine - 07/06/2007] Le G-8 a failli à ses engagements

Le « Sommet des pauvres » de Sikasso (Mali) a reproché jeudi au G-8 de n’avoir pas tenu ses promesses d’aide aux pays les plus pauvres et d’avoir échoué à résoudre la « crise structurelle de l’endettement ».
[...]
Comme moyens de sortie de crise, le « Forum » a exigé « l’annulation totale et inconditionnelle » de la dette extérieure des pays du Tiers-monde, la suppression du Fonds Monétaire international (FMI) et de la Banque Mondiale et leur remplacement par la « Banque du Sud ».
[...]
La création d’une « banque agricole autogérée » par les paysans a été par ailleurs préconisé par le « Forum » dans un déclaration publiée au nom des mouvements sociaux sociaux des pays d’Afrique ( Bénin, Burkina, Côte-d’Ivoire, Mali), d’Europe ( Belgique, France, Royaume-Uni, Italie), d’Amérique ( Canada).

Lire l’article complet

[Le courrier du Vietnam - 07/06/2007] Sommet des "pauvres" : une "banque du Sud" pour faire contrepoids à la BM

"Grâce à la +Banque du Sud+, il n’y aura pas de pays endetté, ni de programme d’ajustement structurel, et parmi les membres du conseil d’administration de cette banque il doit y avoir des membres de la société civile et des responsables du mouvement altermondialiste", a-t-elle précisé.

Lire l’article complet

[7SUR7, Belgique - 07/06/2007] L’Afrique "dernier des soucis" du G8

L’Afrique est le "dernier des soucis" des pays du G8, actuellement réunis en sommet en Allemagne, a affirmé jeudi un responsable du sommet des "pauvres" de Sikasso (370 km au sud de Bamako).

Lire l’article complet

[Agence de Presse Africaine - 07/06/2007] Mobilisation contre les « APE »

Le « Forum des peuples » de Sikasso (Mali), contrepoint africain du « Sommet du G-8 » de Heilinagamm (Allemagne), a appelé, mercredi, à une mobilisation populaire pour contraindre les Etats africains à ne pas signer les nouveaux « Accords de partenariat économique » (APE) devant lier les pays de l’Union Européenne (UE) aux ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique).
[...]
Ces nouveaux accords, font remarquer les alter mondialistes, ne sont pas bénéfiques pour les pays africains qui devraient faire face à une « concurrence déloyale », à une « inondation » de leurs marchés, à l’affaiblissement de leur secteur agricole et à une baisse drastique de leurs recettes douanières.

Lire l’article complet

[Agence de Presse Africaine - 07/06/2007] La micro-finance montrée du doigt au « Forum des peuples »

Plusieurs femmes se sont enfuies de la contrée malienne de Koutiala (sud-ouest, 420 km de Bamako), abandonnant derrière elles maris et enfants, pour n’avoir pas à subir les humiliations des huissiers lancés à leurs trousses par les institutions de micro-finance, ont rapporté des témoins intervenant mercredi au « Forum peuples » de Sikasso, au Mali.

La situation est dramatique dans cette localité du sud du pays, ont affirmé les intervenants en invitant le « Forum » à peser de son poids pour trouver une solution au problème de désagrégation des couples pour cause de créances impayées.

Lire l’article complet

[Libération, France - 07/07/2007] Cet ami malien qui me remonte le moral

Alors pour me réconcilier avec la vie, j’ai envoyé un mail à un ami présent au Forum des peuples au Mali. Un sommet des pauvres, comme eux-mêmes le nomment, qui se tienten contrepoint au G8. Cette année le forum est organisé à Sikasso, la capitale malienne du coton. Un symbole : l’or blanc ne brille plus au Mali depuis que les cours du coton s’effondrent. La Banque mondiale exige la privatisation du secteur. Trois millions de Maliens en vivent encore. Plus pour longtemps. C’est pourtant cet ami malien qui me remonte un peu le moral. Plus d’un millier de personnes venant d’Afrique se sont réunis pendant trois jours. Débattre justement des alternatives : "Si on ne peut pas compter sur le G8, on ne peut compter que sur nous", m’écrit-il. »

Lire l’article complet

[Le Nouvel Observateur - 06/06/2007] Un "forum des pauvres" au Mali en contrepoids du sommet du G-8

Les organisateurs du Forum des peuples plaident pour que le G-8 prenne des "décisions concrètes par rapport aux respects du droit international" et "procèdent à l’annulation immédiate et totale de la dette bilatérale et multilatérale de l’Afrique". Ils militent également pour un "marché mondial plus juste et plus équitable" et pour le respect des "libertés individuelles de circulation des personnes entre les frontières"

Lire l’article complet

[TV5MONDE - 07/07/2007] Sommet des "pauvres" au Mali : tout n’est pas la faute aux riches

Plusieurs altermondialistes admettent en outre que le "diktat" des institutions financières internationales, est "facilité" par la "mauvaise gouvernance" dans les pays du sud. Selon Georges Ouédraogo, un économiste originaire du Burkina Faso, dans les filières cotonnières du Bénin, du Togo, et du Mali, "des dizaines de milliards de FCFA (1 euro = 656 FCFA) ont été détournées par des fonctionnaires, avec des complicités, au détriment des paysans". "Cela s’appelle +la mauvaise gestion+, et c’est un terreau fertile pour que la Banque mondiale puisse imposer sa +recette+ et donc asservir nos pays", ajoute-t-il.

Lire l’article complet

[L’indépendant, Mali - 07/06/2007] Sixième édition du Forum des peuples à Sikasso : Les peuples dénoncent l’hypocrisie du G8 et les conséquences de leurs politiques

La présidente de CAD-Mali, Mme Bary Aminata Touré, a pour sa part, demandé aux participants, de se mobiliser davantage pour dire non à toutes les formes de politiques néolibérales qui conduisent les peuples d’Afrique et du monde à la déshumanisation.

Elle les a ensuite exhortés à exiger des pays riches, que la dette ne soit pas une arme de répression massive et que le G8 profite de son sommet pour prendre des décisions concrètes par rapport aux aspects du droit international, de procéder à l’annulation immédiate et totale de la dette bilatérale et multilatérale de l’Afrique.

Lire l’article complet

[AP | 06/06/2007 | 18:50 / Un "forum des pauvres" au Mali en contrepoids du sommet du G8]

A l’occasion du G-8 en Allemagne, les altermondialistes africains organisent jusqu’à vendredi un contre-sommet, le Forum des peuples ou Forum des "pauvres", à Sikasso, dans le sud du Mali, sous l’égide de la Coalition africaine Dette et Développement (CAD).

"Les dirigeants des grandes puissances se réunissent à Heiligendamm pour discuter et prendre des décisions sur le sort de l’Afrique et du monde. Et pourtant, leurs différentes politiques mises en oeuvre jusqu’à présent n’ont fait que des ravages humains et perpétué les pays du sud dans la pauvreté et la dépendance", a dénoncé Barry Aminata Touré, présidente du CAD Mali, dans un entretien à l’Associated Press.

Lire l’article complet

[Agence de Presse Africaine - 06/06/2007] Forum des peuples : Le Burkina Faso critique

La délégation burkinabè a déclenché la critique en reprochant mercredi au « Forum des peuples » de Sikasso (370 km au sud-est de Bamako) un manque d’organisation et un tassement dans l’évolution de ses débats, a constaté mercredi. « L’engagement est important mais encore faut-il qu’il soit éclairé », a notamment déclaré, le chef de la délégation burkinabé et responsable de la cellule scientifique de Attack - Burkina, M. Salif Sangaré.

Lire l’article complet

[RFI - 06/07/2007] Du Mali à l’Allemagne : les Alter contre le G8

Le « Sommet des pauvres » réunissant un millier d’altermondialistes a débuté lundi à Sikasso, dans le sud du Mali, parallèlement à celui du G8 prévu du 6 au 8 juin à Heiligendamm, dans le nord-est de l’Allemagne. Ce sommet alternatif va présenter ses propositions en faveur de l’annulation de la dette mais aussi d’alternatives à la Banque mondiale et au FMI.

Lire l’article complet

[Agence de Presse Africaine - 06/06/2007] Future Banque du Sud : Un pays, une voix

Tous les pays membres pèseront du même poids au sein du Conseil d’administration de la « Banque du Sud » envisagée par les mouvements sociaux d’Amérique latine, d’Europe et d’Afrique, ont déclaré les organisateurs du « Sommet des pauvres », mercredi à Sikasso, au Mali. La future institution fonctionnera sur une base « démocratique » en appliquant le principe « d’un pays, une voix », a affirmé lors d’une séance plénière la présidente de la « Coalition des Alternatives Africaines Dette et Développement » (CAD-Mali), Mme Barry Aminata Touré.

Lire l’article complet

[Le Scorpion, Mali - 06/06/2007] Forum des peuples à Sikasso

Le mal vivre Sikassois. L’une des contraintes majeures au développement dans la région de Sikasso reste encore le faible taux de couverture en électricité alors qu’il existe des potentialités hydroélectriques qu’offre le barrage de Sélingué sur le Sankarani. Le forum s’attèle, à travers des stratégies appropriées, à attirer l’attention des autorités nationales et régionales pour qu’une solution durable soit envisagée à cette contrainte majeure. Aussi, les paysans de la zone cotonnière éprouvent de réelles difficultés liées à des contraintes politiques de développement dont les origines sont à rechercher dans les rapports nord-sud et les pratiques néo-libérales. Ils sont dans un engrenage d’endettement appauvrissant, renforcé par le coût trop élevé des intrants.

Lire l’article complet

[L’Essor, Mali - 06/06/2007] Forum des peuples : Sikasso, capitale des altermondialistes

La salle de spectacle Lamissa Bengali a refusé du monde lundi à l’occasion de l’ouverture du Forum du mouvement social du Mali, placée sous la présidence du ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Djibril Tangara.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la présidente de la Coalition des alternatives, dettes et développement (CAD) Mali, Mme Barry Aminata Touré, des responsables politiques et administratifs de Sikasso.
Environ 800 participants venant du Mali de la sous-région, (notamment du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Togo) prennent part à cette rencontre. Des délégations de la Belgique, de la France et de la Finlande étaient attendues. Le Forum des peuples qui se tient en contre poids au sommet du G8 est à sa 6è édition après Siby I et II, Kita, Fana et Gao. A Sikasso sont débattus une multitude de sujets : la dette, la politique agricole, les conflits fonciers et la sécurité alimentaire, l’introduction des OGM dans nos pays, l’économie africaine et la mondialisation néolibérale, la création d’une Banque du Sud en lieu et place de la Banque mondiale, l’Accords de Cotonou, le 10è FED, l’émigration.

Lire l’article complet

[Romandie, Suisse - 06/06/2007] Une "banque du Sud" pour faire contrepoids à la BMUne "banque du Sud" pour faire contrepoids à la BM

Les altermondialistes rassemblés à Sikasso (370 km au sud de Bamako) au Mali pour un sommet des "pauvres" parallèlement à celui du G8 en Allemagne, ont proposé mardi la création d’une "Banque du sud". Il s’agit de faire contrepoids à la Banque mondiale (BM).

Lire l’article complet

[Le Monde, France - 05/06/2007] En contrepoint au sommet du G8, le Forum des peuples s’est ouvert au Mali

Un sommet des "pauvres" réunissant un millier d’altermondialistes s’est ouvert, lundi soir 4 juin, à Sikasso (Mali), jusqu’au jeudi 7 juin, parallèlement à celui du G8 prévu du 6 au 8 juin à Heiligendamm (Allemagne). "Sous des cases, sous des paillotes, à l’air libre, alors que le G8 tiendra son sommet ’enfermé’, encadré par les milliers de policiers, un peu comme si les riches de ce monde avaient mauvaise conscience", relève Nouhoun Kéita, un des porte-parole de ce Forum des peuples, partie "intégrante" du Forum social mondial. Le lieu choisi, à 370 km au sud de Bamako, est symbolique : Sikasso est la "capitale du coton" au Mali, un"or blanc" qui a vu ses cours s’effondrer, notamment à cause des subventions accordées aux producteurs des pays industrialisés et de la baisse du dollar.

Lire l’article complet

[Le Patriote, Mali - 05/06/2007] 6è édition du Forum des Peuples : CAD-MALI choisi la ville de Sikasso

Le débat planétaire mené par ces riches du monde, fausse les enjeux puisque il ne se fait pas sur la base du respect d’une justice économique et sociale et enfonce davantage les pays pauvres dans la misère et compromet leur économie.

Egalement dans ce débat "planétaire", les règles de commerce équitables sont violées et d’immenses opportunités d’exploitation et d’abus des pays les plus pauvres se décident par et pour les pays les plus riches.

Lire l’article complet

[SenActu, Sénégal - 05/06/2007] La marche du mouvement social pour vulgariser l’altermondialisme, au Mali

La ville de Sikasso (Mali), où s’est ouverte lundi la 6ème édition du « sommet des pauvres », est l’ultime étape d’un contre-sommet itinérant initié par le mouvement social malien, pour « éveiller les consciences » et former à l’alter mondialisme.
[....]
A l’origine, explique Mme Touré, il s’agissait « d’aller à la rencontre des populations du Mali pour leur expliquer les mécanismes de la dette » et les amener « à faire le lien avec leur pauvreté ».

Lire l’article complet

[AFP, France - 05/06/2007] Mali : une conférence populaire paysanne

"Le G8 est synonyme de déception. Les riches de ce monde ne tiennent pas leurs promesses. Nous devons prendre notre destin en main", a déclaré, au cours de cette réunion, Nouhoun Kéita, un des porte-parole de ce sommet, ouvert lundi soir et qui se tient jusqu’à jeudi dans la "capitale" du coton du Mali.

"C’est d’abord pour vous les paysans, c’est d’abord pour vous les victimes du néo-libéralisme que nous organisons cette rencontre", a indiqué Mme Barry Aminata Touré, présidente de la Coalition africaine Dette et développement (CAD-Mali).

Sur des banderoles dans le principal stade de Sikasso, on pouvait lire : "Nous refusons un monde où les paysans ne peuvent pas vivre du fruit de leur travail" ou encore "Dette des pays pauvres, nous ne devons rien, nous ne payons rien", "Oui pour une meilleure distribution des ressources".

Lire l’article complet

[Le nouvel observateur, France - 04/06/2007] Sommet des pauvres - Un millier d’altermondialistes attendus au Mali

Un sommet des "pauvres" s’ouvre ce lundi à Sikasso, deux jours avant le G8 d’Heiligendamm en Allemagne.
[...]
Deux ans après le sommet de Gleneagles (Ecosse), où les pays riches avaient annoncé une forte augmentation de leur aide au développement, les Africains attendent encore que cette promesse se réalise. L’engagement pris au sommet du Groupe des Huit (G8) de 2005 - "Année de l’Afrique" - de doubler l’aide au continent africain d’ici à 2010, est resté lettre morte pour l’essentiel, déclarent beaucoup d’entre eux.

Lire l’article complet

[Le nouvel observateur, France - 04/06/2007] Les forces politiques

Lors de l’organisation des sommets du G8, qui se déroulent exclusivement dans les pays riches, des manifestants montrent leur hostilité. Mais il s’agit uniquement d’une contestation.
[....]
L’objectif de Sikasso est de montrer qu’il existe une alternative, une autre façon de penser. Par rapport au G8, nous disposons de peu de moyens, le sommet repose sur l’énergie militante. Mais au fil des années, il ne cesse de s’affirmer. Les revendications qu’il avance sont porteuses d’espoir et c’est cela sa meilleure force. Il existe une volonté de faire émerger autre chose, une autre logique. Les mouvements se multiplient.
[....]
Six pays sont en train de mettre en place une Banque du Sud "Banco del sud" (Argentine, Venezuela, Bolivie, Equateur, Paraguay et Brésil), selon une logique contraire à celle du FMI, de la Banque Mondiale et des institutions en place. Dans cette instance, un pays égale une voix, ce n’est pas un dollar égale une voix. Cette banque du Sud repose aussi sur la démocratie et la transparence.

Lire l’interview complet de Damien Millet, président du CADTM

[Soir de Bamako, Mali - 04/06/2007] Appel des peuples sur le sommet du G8

La délégation qui s’est rendue avant hier à l’Ambassade d’Allemagne du Mali [...] était conduite par Mme Barry Aminata Touré coordinatrice de l’Action malienne contre la pauvreté et Christrophe Zongrana, coordinateur de l’Alliance pour l’Afrique.
[...]
L’Action mondiale contre la pauvreté AMCP (Une coalition présente dans plus de 100 pays qui travaille pour éradiquer l’extrême pauvreté dans le monde) demande de porter à la connaissance de la chancelière présidente du sommet l’appel des peuples africains qui souffrent encore de la faim, de la pauvreté et des inégalités.

Lire l’article complet

[RFI, France - 03/06/2007] Sommet du G8 - Spéculation, dettes, climat et aide

Sikasso, une ville située à 370 km au sud de Bamako (Mali), dans la province du Kénédougou, sera l’un des sommets alternatifs du G8, à partir de lundi 5 juin.

La 6ème édition du Forum des peuples, qui a pour slogan « Passer à l’action », doit en effet accueillir près d’un millier d’altermondialistes, originaires de Côte d’Ivoire, du Bénin, de la Guinée, du Niger, du Sénégal, de France, de Belgique et du Canada.

Pendant cinq jours, les altermondialistes se pencheront sur « l’annulation totale et inconditionnelle de la dette des pays du tiers-monde, la cessation des privatisations, la nationalisation des secteurs stratégiques déjà privatisés et le danger des OGM (Organismes génétiquement modifiés), l’instauration de règles de commerce international justes et équitables ».

Lire l’article complet

[Xinhuanet, Chine - 31/05/2007] Une Banque du sud comme alternative à la Banque mondiale

Le projet d’une "Banque du sud" comme alternative possible à la Banque mondiale va être discuté lors du "Forum des peuples", prévu à partir de lundi prochain à Sikasso (à 370 km au sud-est de la capitale malienne), ont affirmé mercredi à Bamako les responsables de la rencontre alter mondialiste.

Lire l’article complet

[Les Echos, Bamako - 31/05/2007] Sikasso abritera la 6e édition

« On ne peut pas laisser les pays du G8 décider du destin de l’Afrique à la place des Africains. Ce débat planétaire mené par les pays riches fausse les enjeux puisqu’il ne se fait pas sur la base du respect d’une justice économique et sociale et enfonce davantage les pays pauvres dans la misère de leurs peuples et compromet leurs économies » , a souligné la présidente de CAD-Mali. C’est justement en réaction à ce phénomène d’injustice et d’inégalité que les peuples organisent la résistance à Sikasso en marge du sommet du G8 qui se tiendra cette année en Allemagne.

Lire l’article complet

[Le Mali en ligne, Mali - 31/05/2007] Forum des peuples : Au moins 800 participants attendus

Près de 800 participants provenant de la sous-région ouest-africaine, d’Europe et d’Amérique, sont attendus à Sikasso, ville du sud-est du Mali, où s’ouvre lundi la 6ème édition du « Forum des peuples », ont indiqué les organisateurs lors d’un point de presse, mercredi à Bamako.

Lire l’article complet

[Radio Kayira, Mali - 30/05/2007] Sikasso abritera la 6ème édition du forum des peuples

Du 04 au 07 juin 2007, les alter mondialistes débattront de plusieurs sujets entre autres : le rejet des OGM, la cessation des privatisations, l’annulation totale et inconditionnelle de la dette des pays du tiers monde, le rejet de la politique répressive et sélective de l’immigration, les accords de partenariat économiques.

Lire l’article complet

[Panapress, Afrique - 29/05/2007] La 6ème édition du Forum des peuples prévue à Sikasso

Cette 6ème édition s’inspire de la déclaration du Forum de Gao (Nord) et va centrer ses débats autour de plusieurs préoccupations, notamment l’annulation totale et inconditionnelle de la dette des pays du Tiers-Monde en lieu et place des effets d’annonce et des opérations "poudre aux yeux" du G8, la cessation des privatisations, la nationalisation des secteurs stratégiques déjà privatisés et l’arrêt du pillage systématique de nos ressources naturelles.

Lire l’article complet

 


Forum des Peuples 2007 - Sikasso, Mali.
Coalitions des Alternatives Dette et Développement (CAD-Mali)

Contact : contact ATr forumdespeuples.org