Forum des PeuplesTous ensemble pour construire un monde juste et solidaire ! Contre-sommet africain au G8 - 4ieme �dition
 

4ième édition

La société civile africaine

La société civile africaine

Déclaration sur la répression des immigrants africains.

Des résistances aux alternatives...

Le marché des peuples

Fiche d’inscription

Programme du 4ème Forum des Peuples

Contact & partenaires


Déroulement du forum

LE FORUM DES PEUPLES : UN FACTEUR D’INTEGRATION POPULAIRE

LA LUTE POUR UN MONDE ALTTERNATIF PLUS JUSTE.

Pour une alternative de développement agricole au Mali

Le Journal du Forum des Peuples de Fana

Communications du Forum

Portraits de participants

Album photos

Revue de presse


L’après forum des peuples de fana

Point de presse du FSM Bamako 2006


Revue de presse

La revue de presse internationale du Forum des Peuples 2005

>> 33 articles de presse référencés



[CADTM (Belgique) - 07/04/2005] Juillet 2005 : mobilisation contre le G8 au Mali et en Ecoss

Contre-G8 en Afrique. Le quatrième "Forum des peuples" se tiendra cette année en juillet à Fana, au Mali. Ce forum est organisé chaque année par la Coalition des alternatives africaines dette et développement (Jubilé - 2000 CAD/Mali) en contrepoint du sommet du G8. L’année dernière, 750 délégués venant en grande majorité d’Afrique de l’Ouest ont participé à quatre journées de rencontres et d’échanges. La question de l’annulation de la dette sera au cœur des débats, de même que la demande de création d’un tribunal international chargé de régler les litiges entre débiteurs et créanciers.

Lire l’article complet




[CADTM (Belgique) - 12/06/2005] Pingrerie du G8 sur la dette

Le CADTM de commun accord avec de très nombreux mouvements qui luttent, tant au Sud qu’au Nord de la planète, pour l’annulation de la dette, exige l’abandon des conditionnalités néolibérales. L’annulation des dettes doit être INCONDITIONNELLE. Les populations du Sud et leurs mouvements sociaux, les parlements des pays concernés sont en mesure d’exercer un contrôle sur l’application de mesures d’annulation afin que celle-ci profite réellement à ceux qui en ont besoin.

Le CADTM appelle à se mobiliser massivement en Ecosse à Edimbourg et à Gleneagles du 1 au 6 juillet dans le cadre de la mobilisation « Make G8 history » (Reléguer le G8 à l’histoire) et du 6 au 9 juillet à Fana au Mali dans le cadre du 4e Forum des peuples.

Lire l’article complet




[L’Essor (Mali) - 21/06/2005] Sikasso : NON AUX OGM !

Organisée par l’Antenne jubilé 2000/Coalition des alternatives africaines dette et développement (CAD) de Sikasso, cette rencontre a permis aux représentants des paysans et de leurs syndicats d’argumenter les griefs qu’ils ont contre les OGM.

Les Organismes génétiquement modifiés (OGM) et les semences améliorées de l’IER,ont plus d’inconvénients que d’avantages pour le paysan qui sera désormais à la merci des multinationales qui dicteront leur prix sur les semences et la technologie qui les accompagne. Si la nouvelle technologie améliore le rendement, elle oblige le producteur à acheter la semence, chaque saison. Pour une raison ou une autre, un paysan qui n’arrive pas à se procurer la semence au moment des semis sera contraint d’abandonner la culture de la variété concernée.

Lors de la clôture des travaux, des informations ont été données sur la tenue prochaine du forum des peuples à Fana au même moment que la réunion du G8.

Lire l’article complet




[L’Essor (Mali) - 22/06/2005] 4è édition du Forum des peuples : rendez-vous à Fana

Le lancement officiel de la 4è édition du forum des peuples s’est déroulé dans une ambiance carnavalesque, le jeudi dernier dans la cour du Carrefour des jeunes. Les chasseurs traditionnels et le groupe de Sékouba Traoré ont imprimé un cachet particulier à l’ouverture des festivités, organisée en collaboration avec l’association culturelle Acte sept.
Une pétition a été soumise au public pour protester contre la privatisation de la CMDT qui donnerait "le champ libre aux entreprises multinationales et à la culture des OGM". Toutes choses appelées à détruire, selon les organisateurs, le patrimoine génétique malien.

La déclaration de la CAD-Mali sur l’annulation de la dette du Mali a été lue par Maouloud Ben Kattra, membre du secrétariat national de la CAD. En substance, la CAD-Mali se dit très réservée face à l’annulation de la dette de certains pays annoncée le 11 juin par le G8.

- Voir l’article complet




[Afribone.com - 23/06/2005] Le G8 décide d’annuler la dette multilatérale de 18 pays du tiers-monde, dont le Mali ...

Cet article comprend une revue de presse concernant l’annulation de la dette ainsi qu’un interview de la présidente du CAD accordée au journal "Nouvel Horizon".

« Pour les ONG, l’initiative PPTE n’est guère plus qu’une « mascarade » destinée à légitimer les programmes d’ajustement structurels imposés par les grandes institutions internationales, et son « échec » est jugé patent.. », Source :AFP, écrit « Info Matin » du 14 juin 2005.

« Mais l’autre volet que les pays du G8 se sont bien garder d’aborder concerne l’accroissement de l’aide publique au développement. Il est aussi important que l’annulation totale de la dette des pays pauvres. », écrit « Le républicain » du 13 juin 2005.

Lire l’article complet




[Libération Afrique (France) - 26/06/2005] Un contre-sommet africain de résistance et d’alternative

En ce qui concerne l’Afrique, l’essentiel des débats lors des sessions du G8, a été consacré au NEPAD et à l’imposition d’un plan d’action néo-libéral pour l’Afrique. Par contre à Siby, les deux premières fois, à Kana en 2004, et prochainement à Fana, les préoccupations portent sur la situation de paupérisation de la population africaine et les conséquences des décisions du G8.

Comme l’atteste Bernard Founou -Tchuicoua du Forum du Tiers Monde, l’originalité du Forum des Peuples, sa « propriété », réside dans sa détermination à faire participer les paysans africains comme acteurs dans les débats sur les formes de résistances et à la formulation d’alternatives à la mondialisation impérialiste de recolonisation/destruction.

Le Forum des Peuples, porté et réalisé par les masses populaires, représente un défi face aux rencontres d’organisations de société civile instrumentalisées, cloîtrées dans les hôtels luxueux des multinationales du Nord et du Sud. Ces rencontres-là, décalées des aspirations de la population, ne peuvent que nourrir les stratégies néo-libérales du G8 et de ses complices, la Banque mondiale, le FMI et l’OMC.

- Voir l’article complet




[AngolaPress - 01/07/2005] Lancement officiel du "Forum des peuples" à Bamako

Le secrétaire général de la Coalition des alternatives africaines dette et développement (CAD-Mali), M. Dounanthié Dao, a donné, mercredi, le coup d’envoi du Forum des peuples, dont la quatrième édition s’ouvre mercredi prochain à Fana (100 Km à l’Est de Bamako).

Les acteurs sociaux du Forum des peuples, selon M. Dao, sont conscients que les peuples du Sud et ceux du Nord ont le même ennemi que sont les politiques néolibérales. C’est pour cette raison que la mondialisation des résistances est au coeur des actions citoyennes de droit au développement et de la souveraineté des peuples en opposition aux effets d’annonce et de la bonne gouvernance de veto du G8.

- Lire l’article complet




[Mail&Guardian (South Africa) - 05/07/2005] G8 : ’Don’t get your hopes up’

Anti-G8 summit.
Meanwhile, reports Serge Daniel, hundreds of activists will gather in the Malian town of Fana on Wednesday for an anti-G8 summit to remind the world’s leading industrialised nations of what’s at stake in their negotiations to end poverty in Africa.

This year’s forum in Fana, expected to attract about 2 000 people from around the continent as well as Europe and the Americas, will run parallel to the G8 summit in Gleneagles.

"We chose Fana as a symbol of a place to take a stand to say no to savage privatization of our cotton industry and no to the deterioration of the terms of exchange," Toure said.
Subsidies and an unfair playing field have robbed Africa of about €600-million in revenue from cotton in the five-year period from 1998 to 2003, Toure said.

- See Complete article




[PanaPress (Dakar) - 05/07/2005] Présentation du "marché des peuples" au Forum des peuples

Le "Forum des peuples", qui se tiendra du 6 au 9 juillet à Fana, à 120 Km de Bamako, sera l`occasion pour les altermondialistes de présenter le projet du "marché des peuples", a appris la PANA auprès des initiateurs de la manifestation.

Ce marché, d’après les initiateurs du Forum, est essentiel pour promouvoir les produits locaux mais également pour sensibiliser sur "le mode de consommation et les règles injustes du système de commerce international".

Ainsi, le marché des peuples se veut un marché d`éducation, de conscientisation et de mobilisation contre l`agression des marchés d`importation des produits subventionnés du Nord, ont-ils souligné.

- Voir l’article complet




[Le Nouvel Observateur - 06/07/2005] Fana : ouverture du "forum des peuples"

Le 4è "forum des peuples", contrepoint du "sommet des riches" organisé à Gleneagles, s’est ouvert dans la deuxième localité productrice de coton du Mali.

Le Forum, dont c’est la quatrième édition, doit durer quatre jours. Les représentants d’une vingtaine d’organisations paysannes sont attendus à Fana (120 kilomètres à l’est de Bamako).

Les ateliers prévus au cours du Forum doivent aborder des thèmes tels "la dette, un boulet au pied des pays pauvres", "les danger des OGM", "la souveraineté alimentaire", "la gestion des conflits", "les objectifs du millénaire".

- Lire l’article complet




[AFP (France) - 06/07/2005] Mali : Ouverture du "Forum des Peuples" pour "mettre la pression sur le G8"

Un "Forum des Peuples" s’est ouvert mercredi dans la ville de Fana, deuxième localité du Mali, productrice de coton, pour "mettre la pression sur le G8" dont le sommet se tiendra simultanément à Gleaneagles (Ecosse), a constaté l’AFP.

Plusieurs centaines d’altermondialistes, africains mais aussi européens et nord-américains, ont entendu un discours de Mme Barry Aminata Touré, présidente de la Coalition des alternatives africaines dette et développement (CAD-Mali), principal mouvement organisateur de la rencontre.

- Voir l’article complet
- See complete article
- Vea el artículo completo




[ATTAC (France) - 07/07/2005] Face au G8 : Le Forum des Peuples se fait entendre au Mali

« Ce quatrième Forum des Peuples fera, j’en suis sûr, tâche d’huile dans notre lutte contre le délabrement social, économique, environnemental, culturel et politique », a assuré Alou Diarra, Préfet de la région. Une grande marche de protestation contre la privatisation annoncée de la Compagnie malienne de développement des fibres textile (CMDT) et contre l’introduction des OGM clôturera cet événement, samedi 9 juillet.

- Voir l’article complet




[Le Républicain - 07/07/2005] Forum des peuples à Fana : haro sur les politiques néo-libérales du nord

Mme Barry a dit aux chefs d’Etat des huit pays les plus riches du monde que les peuples d’Afrique et du tiers monde payent un lourd tribu ,vivent dans une pauvreté grandissante. Selon elle tout cela est soutenu par la diminution des prix des matières premières, le fardeau de la dette, la concurrence déloyale à nos matières premières de bases, les exigences des investisseurs étrangers, l’évasion des capitaux etc.

Fana demeure une zone très pauvre.
La privatisation de la filière coton et l’introduction des organismes génétiquement modifiés sont des enjeux de mobilisation importants pour la population de Fana et plus spécifiquement les paysannes et paysans. Les syndicats des producteurs de coton ont une très forte expérience de mobilisation dans la localité. Ils ont été les principaux acteurs du boycotte de la campagne 1999-2000 pour protester contre la chute des prix d’achats du coton aux producteurs. La région de Fana compte 1026 associations villageoises qui se sont toutes mobilisées pour la quatrième édition du forum des peuples.

Lire l’article complet




[AFP (France) - 07/07/2005] Le "contre sommet des pauvres" très critique

"Le Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique), dernière trouvaille des Africains eux-mêmes pour le développement du continent, est en réalité l’équation suivante : +Nepad = Ne Pas Développer+", a ainsi déclaré lors d’un symposium mercredi, Mohamed Tamboura, un juriste malien. Selon lui, le Nepad, un plan destiné à attirer les investissements sur le continent noir n’a pas "impliqué les populations africaines et est aujourd’hui un projet rangé dans les tiroirs. Il faut repenser le développement de notre continent, donner la parole au peuple. Il est le seul à savoir ce qu’il veut", a martelé M.Tamboura.

- Voir l’article complet
- See complete article




[PanaPress (Dakar) - 07/07/2005] Un atermondialiste togolais pour le renforcement de l’UA

Il faut renforcer et donner une base financière importante à l’Union africaine afin de la doter de
"fondations solides" et lui permettre de soutenir au mieux le
processus d’intégration en Afrique, a affirmé jeudi, à Fana (120 km de Bamako), l’altermondialiste togolais Edu Koku Raven, lors du 4ème Forum des peuples qui se tient en contrepoint au sommet du G8.

"Avancer sur la voie de l’intégration, exige un engagement
politique indéfectible et des efforts intenses, et il faudrait
que l’UA résolve définitivement certaines questions
institutionnelles", a-t-il dit.

Outre l’Union africaine, Edu Koku Raven, journaliste/Communicateur, vice-président de l’Association des praticiens de l’éducation au développement au Togo (APED-Togo), a appelé également au renforcement des capacités de toutes les communautés régionales africaines telles que l’UEMOA, la CEDEAO, la SADC, la CEMAC, etc.

- Voir l’article complet
- See complete article




[Le Nouvel Observateur (France) - 08/08/2005] Fana : un "tribunal de la dette"

Les participants au "Forum des peuples" qui se tient depuis mercredi au Mali dénoncent le fardeau de la dette des pays pauvres en la déférant symboliquement devant un "tribunal".

"Nous allons démontrer son mécanisme, et (expliquer) comment la dette reste un boulet au pied de l’Afrique, et pourquoi il faut l’annuler purement et simplement"

- Voir l’article complet




[Les Echos (Mali) - 08/07/2005] Forum des peuples, Le rêve d’un autre monde

Cette année, les participants entendent mettre la pression sur le G8 parce qu’il a fait trop de fausses promesses depuis des années. « Parce que les chefs d’Etat de 8 pays se donnent le rôle et la mission de directoire du monde sans aucune légitimité.

Ils n’ont jamais été mandatés par les peuples. Leur puissance dans une logique de domination et d’expropriation des peuples fait des ravages à travers le monde.

Le G8 est invité à prendre des dispositions urgentes pour mettre fin aux inégalités qu’ils ont construites dans le monde, d’annuler la dette totale du Tiers-monde sans conditionnalité et d’appliquer la démocratie et la transparence dans leurs débats et leurs actions.

- Lire l’article complet




[IRIN News (ONU) - 08/07/2005] Un forum alter-mondialiste en parallèle avec le sommet du G8

« Les dirigeants des huit pays les plus riches du monde gouvernent le monde sans légitimité aucune », a déclaré Barry Aminata Touré, présidente de la CAD, lors de la cérémonie d’ouverture du forum de Fana mercredi.

« Leur pouvoir, qu’ils utilisent pour dominer et exploiter le monde, fait régner le chaos dans les pays en voie de développement », a-t-elle ajouté.

Anne Marchand d’Attac : « Les liens qui existent entre les mouvements de résistance du nord et du sud deviennent de plus en plus forts ». Le forum a réuni cette année, outre des représentants de neuf pays d’Afrique centrale et de l’Ouest, des activistes belges, canadiens, français, allemands et italiens.

- Lire l’article complet (français)
- See complete article (english)




[Le Potentiel (Kinshasa) - 08/07/2005] Un « contre-sommet des pauvres » à Fana

Dans un discours d’ouverture très applaudi, Barry Aminata Touré, présidente de la Coalition des alternatives africaines dette et développement (CAD-Mali), principal organisateur du forum, a, selon Express, accusé les pays riches d’être en grande partie responsables « des maux qui minent les pays du Sud ».

Dénonçant « la diminution des prix des matières premières, le fardeau de la dette, l’évasion des capitaux et la concurrence des produits africains », la présidente du CAD-Mali a regretté que le « G8 se donne le rôle et la mission de directoire du monde sans aucune légitimité ».

- Lire l’article complet




[AFP (France) - 08/07/2005] Aide à l’Afrique : déception au "forum des peuples" après l’annonce du G8

La déception dominait vendredi au "Forum des peuples" de Fana (120 km de Bamako) après l’annonce par les huit pays industrialisés (G8) de doubler d’ici à 2010 l’aide aux pays les plus pauvres, dont ceux d’Afrique.

Cette déclaration n’a pas soulevé l’enthousiasme des participants au "Forum des peuples", surnommé "sommet des pauvres" parce que organisé depuis quatre ans en contrepoint à celui "des riches" (G8).

"Nous sommes vraiment déçus. C’est une tempête dans un verre d’eau. On annonçait une réunion sur l’Afrique qui allait accoucher d’une montagne de décisions, la réunion a plutôt accouché d’une souris", a estimé Dounantié Dao, secrétaire général de la Coalition des alternatives Dette et développement (CAD-Mali), un réseau d’organisations de la société civile qui est le principal organisateur du forum.

"C’est une déclaration politique pour avoir bonne conscience, mais en leur âme et conscience, les dirigeants du G8 savent que ce soir ils ne pourront pas avoir le sommeil tranquille", a-t-il poursuivi.

- Lire l’article complet




[Courrier International - 08/07/2005] Attentats de Londres : l’Afrique condamne

Plusieurs participants au "Forum des peuples", ouvert mercredi au Mali à Fana (environ 120 km de Bamako) en contrepoint à celui du G8, ont exprimé leur solidarité aux victimes et ont dit "partager la douleur" de ceux qui ont été frappés par ces attaques.

"Nous avons une pensée pour les victimes", a déclaré Mme Barry Aminata Touré, la présidente de la Coalition des alternatives Dette et développement (CAD-Mali), un réseau d’organisations de la société civile, principal organisateur de ce forum, surnommé le "sommet des pauvres".

Mme Aminata Touré a par ailleurs exprimé son inquiétude sur la suite du sommet des pays industrialisés, ouvert mercredi à Gleneagles, en Ecosse : "l’Afrique occupera-t-elle toujours une place centrale au cours de ce sommet, ou bien le problème de sécurité, du terrorisme prendra-t-il le dessus ?".

- Lire l’article complet




[Jeune Afrique l’intelligent (France) - 09/07/2005] Fin du "sommet des pauvres" contre "la mondialisation sauvage"

"La lutte continue. Nous sommes décidés à prendre en main notre destin. Nous refusons et refuserons toujours d’être programmés dans une mondialisation sauvage", a déclaré dans une allocution Mme Barry Aminata Touré.

Un délégué du Burkina Faso au Forum, Jean Kaboré, syndicaliste a, pour sa part, "dénoncé" l’échec de "toutes les politiques des argentiers de ce monde imposées aux pays du sud".

Passant au crible les politiques d’ajustement "imposées" aux pays africains, Me Amadou Tioulé Diarra, président de la ligue malienne pour la justice et les droits de l’homme, a de son côté estimé "qu’il y a péril en la demeure, parce que ces programmes ont montré leur limite". "Nous vivons une injustice planétaire, et nous devons protester planétairement", a dit le juriste malien.

- Voir l’article complet




[Le Nouvel Observateur (France) - 10/08/2005] Le Forum de Fana dénonce la "poudre aux yeux" du G8

"La lutte continue. Nous sommes décidés à prendre en main notre destin. Nous refusons et refuserons toujours d’être programmés dans une mondialisation sauvage".

Réagissant à la décision des pays du G8 de doubler l’aide au développement d’ici 2010, le secrétaire général de la CAD-Mali, Dounantié Dao, a parlé "de poudre aux yeux. (...) Le mécanisme de décaissement de cette somme est flou. En attendant 2010, les morts par malnutrition et par les maladies continueront", a-t-il dit. Déniant "catégoriquement" au G8 le droit de parler "au nom de l’Afrique", il a demandé que le "G8, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) soient jugés et condamnés, parce que ces structures ont démontré leur responsabilité dans la violation des droits politique, humain et environnemental".

- Voir l’article complet




[PanaPress (Dakar) - 10/07/2005] Un ancien ministre malien fustige le modèle démocratique libéral

L`ancien ministre malien de l’Education, Issa N’Diaye, a fustigé vendredi à Fana (120 km de Bamako) le modèle démocratique libéral qui, selon lui, prend de l’eau et fait le lit d’une « médiocratie » internationale qui s’est emparé partout du pouvoir d`Etat.

M. N’Diaye qui prend part au 4ème Forum des peuples en contrepoint au sommet du G8 a dénoncé la "mainmise" des pays du Nord dans les décisions des pays du Sud.

"Partout les libertés des peuples sont menacées. La volonté des pays du Nord se manifeste de plus en plus dans des décisions unilatérales voire d`expéditions militaires pour soumettre les peuples aux seuls intérêts des multinationales", a déclaré le président du Forum civique malien au cours de la séance plénière.

Indiquant que l’action des sociétés civiles africaines est de plus en plus confrontée à "l’arrogance des pouvoirs en place", Issa N`Diaye a fustigé les décideurs politiques locaux qui, selon lui, ne sont "attentifs qu`aux instructions de leurs parrains occidentaux".

- Lire l’article complet
- Veja o artigo completo




[L’Indépendant (Mali) - 11/07/2005] 4ème édition du forum des peuples à fana

« Partout les libertés des peuples sont menacées. La volonté des pays du nord se manifeste de plus en plus dans des décisions unilatérales voire d’expéditions militaires pour soumettre les peuples aux seuls intérêts des multinationales », a déclaré le président du Forum Civique malien au cours de la conférence plénière.

Indiquant que l’action des sociétés civiles africaines est de plus en plus confrontée à « l’arrogance des pouvoirs en place », Issa N’Diaye enfonce le clou, affirmant que les décideurs politiques locaux du continent se moquent des opinions de leurs propres populations. « Ils sont seulement attentifs aux instructions de leurs parrains occidentaux », dit-il.

- Lire l’article complet




[CADTM (Belgique) - 11/07/2005] Les peuples africains avancent dans leur organisation malgré le cynisme du G8

Initiative unique en terme de mobilisation populaire et d’immersion en milieu rural, ce Forum a pour objectif de s’appuyer sur l’intérêt des populations, en particulier des couches paysannes (80% de la population africaine vit de l’agriculture) pour élaborer des alternatives et des stratégies de résistances et d’action.

Le G8, institution illégitime, a placé au centre de ses discussions la réduction de la pauvreté en Afrique et la question du réchauffement de la planète. Mais, les solutions préconisées n’ont consisté une fois de plus qu’en promesses d’actions de charité qui ne s’attaquent nullement aux causes profondes de la croissance de la pauvreté et des inégalités, à savoir les politiques néolibérales.

En effet, le doublement de l’aide publique au développement prête à « sourire » lorsqu’on sait que l’engagement pris il y a 35 ans (0,7 % du PNB) n’est toujours pas respecté.

- Lire l’article complet




[AngolaPress (Angola) - 11/07/2005] Le Forum de Fana en faveur d’un commerce mondial équitable

La rencontre de Fana a appelé à la cessation de tout projet d`introduction, voire d’expérimentation des OGM (Organisme génétiquement modifié), tel que le projet de développement de la culture du coton génétiquement modifié au Mali, financé par l’USAID, la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) et les firmes Syngenta, Mosanto et Dow Agrosciences.

L’ancien professeur de philosophie à l`université de Bamako a, par ailleurs, déclaré que la société civile ne doit plus se suffire à agir sur le terrain des luttes sociales, elle ne doit pas continuer à "s’interdire l’action politique".

"Les problèmes auxquels la société civile est confrontée sont de nature politique. Leur résolution passe nécessairement par un levier politique".

- Lire l’article complet




[Nouvel Horizon (Mali) - 11/07/2005] Le forum des peuples et le sommet du G8, Selon que l’on est pauvre ou riche...

Le forum encourage et sensibilise les populations sur les enjeux de la consommation locale ; la nourriture a été préparée par les femmes de Fana où il y a officiellement quatre quartiers à raison de 10 femmes par quartier soit au total 40 femmes aidées par des restaurateurs venus de Bamako.

L’organisation de la 4ème édition du forum des peuples a connu quelques difficultés : les pluies en ce début de mois de juillet (saison pluvieuse au Mali), des problèmes d’approvisionnement en eau potable.

Pour qui connaît Fana, l’accès à l’eau potable dépasse largement les compétences des organisateurs du forum et des autorités locales. C’est d’ailleurs le vécu quotidien de plusieurs autres localités du Mali.

Il faut bien partir de ce vécu quotidien de l’immense majorité de la population pour un développement intégré. N’en déplaise à certaines personnes plus habituées aux forums et autres séminaires qui se déroulent en ville dans des hôtels cinq étroiles.

- Lire l’article complet (comprend en Annexe l’appel du Forum des Peuples 2005)




[Les Echos (Mali) - 11/07/2005] Forum des peuples à Fana, Requiem pour la dette

A l’issue de la rencontre, les alter mondialistes ont appelé le G8 à annuler sans condition la dette « odieuse et illégitime des pays de l’Afrique et du Tiers-monde », à arrêter les privatisations des entreprises publiques et leur rétrocession immédiate aux pouvoirs publics pour une gestion saine par les travailleurs soucieux de l’accomplissement de leur mission de service public et à l’adoption d’une loi foncière garantissant l’appropriation de la terre par la petite paysannerie, notamment l’accès de paysannes à la terre et aux autres facteurs de production.

Enterrer les politiques néo-libérales

La question de l’introduction de OGM dans l’agriculture africaine a dominé les débats et au finish, les participants ont demandé la cessation de tout projet d’expérimentation des organismes génétiquement modifiés et la mise en place de règles internationales justes en faveur d’un commerce équitable et favorisant la souveraineté alimentaire des peuples d’Afrique et du monde.

- Lire l’article complet




[CADTM (Belgique) - 13/07/2005] Forum des peuples de Fana : un contre sommet africain de résistance et d’alternative

Les organisations paysannes portent cette initiative de résistance. Comme l’atteste Bernard Founou -Tchuicoua du Forum du Tiers Monde, l’originalité du Forum des Peuples, sa « propriété », réside dans sa détermination à faire participer les paysans africains comme acteurs dans les débats sur les formes de résistances et à la formulation d’alternatives à la mondialisation impérialiste de recolonisation/destruction.

La qualité croissante de leur mobilisation, des débats et des compromis sur base de la pluralité des possibles a clairement démontré le caractère autoritaire et anti-démocratique de la logique du seul possible des initiatives d’agrobusiness du NEPAD qui ne correspondent en rien aux aspirations des peuples africains.

- Lire l’article complet




[Soir de Bamako (Mali) - 12/07/2005] Du forum aux réalités locales

Dans le cadre du Forum des peuples, les participants ont fait preuve d’un remarquable esprit de collaboration.

Sur des banderoles, on pouvait libre : « La souveraineté alimentaire, un droit indiscutable pour tout peuple » ; « Lutter contre la pauvreté, c’est valoriser et protéger la production locale » ; « Consommons-local ».

Loin de la bourgeoisie néolibérale, à Fana, Blancs et Noirs vivaient en harmonie, partageaient les mêmes tasses, dormaient ensemble et rigolaient comme entre frères et soeurs.

Enseignement principal à tirer : « Ce sont les politiques qui séparent les peuples sinon ceux-ci s’aiment ».

- Voir l’article complet




[Inter Press Service (Johannesburg) - 13/07/2005] Les altermondialistes africains rejettent la privatisation du coton malien

Rejetant la privatisation programmée en 2008 - de la Compagnie malienne de développement de textiles, le Forum des peuples, réuni à Fana, au Mali, a lancé une pétition pour dire "Non à la privatisation et à l’introduction des OGM" (organismes génétiquement modifiés) dans ce pays.

Le gouvernement malien est favorable à la privatisation programmée initialement en 2006, puis reportée en 2008. La CMDT est déficitaire depuis des années, avec notamment la chute des cours de coton, provoquée par la subvention des cotonculteurs des Etats-Unis et d’autres pays.

En outre, la Banque mondiale exige, depuis septembre 2004, la privatisation de la CMDT, comme une condition indispensable à son aide financière au Mali.

Un producteur de coton dans l’Etat américain de l’Arkansas reçoit des subventions s’élevant à six millions de dollars, équivalant aux revenus annuels combinés de 25.000 cotonculteurs au Mali, a indiqué Sharma, qui est un activiste de longue date pour les droits des agriculteurs dans le monde en développement.

- Lire l’article complet




[ CMAQ (Québec) - 22/07/2005] L’Afrique se mobilise contre le paternalisme . 4e édition du forum des peuples

N’est-ce pas du paternalisme à outrance, voire du néo-colonialisme, que les huit pays les plus riches de la planète s’arrogent le droit et la légitimité de décider pour les Africains ce qui serait bon pour eux ?

Apparemment, nous ne sommes pas les seuls à dénoncer le paternalisme inconcevable, odieux et criminel du G8 envers l’Afrique. Du 6 au 9 juillet dernier, nous avons eu la chance de participer au contre-sommet africain du G8, soit la 4e édition du Forum des peuples à Fana, deuxième ville cotonnière du Mali. Le défi de tenir un tel forum en région rurale, afin de se rapprocher de ceux et celles que trop souvent on ne veut pas entendre, a été relevé non sans quelques difficultés, mais avec brio ! Avec plus d’un millier de Maliens, de Sénégalais, de Burkinabés, de Béninois, de Togolais, de Congolais, d’Ivoiriens, de Centrafricains, de Nigériens, de Français, de Belges, de Canadiens et de Québécois, nous avons dénoncé avec force l’altruisme fantoche des leaders politiques du G8. Ce forum panafricain avait non seulement pour but de dénoncer, mais aussi de construire des alternatives pour un monde où les politiques néo-libérales n’ont pas leur place.

- Lire l’article complet




 
Forum des Peuples 2005 - Fana, Mali.
Coalitions des Alternatives Dette et Développement (CAD-Mali)

Contact : contact ATr forumdespeuples.org